Il s’agit du nombre de différentes adresses IP qui se connectent à un site internet dans une période donnée.

Ainsi, si plusieurs personnes utilisent le même ordinateur pour se connecter au site dans la même journée, un seul visiteur unique sera comptabilisé, sous réserve que l’ordinateur en question ait une adresse IP unique.

Au contraire, si un seul et unique lecteur se connecte une fois depuis son travail, et une deuxième fois depuis son domicile, deux visiteurs uniques seront comptabilisés.

Par opposition au visiteur unique, le nombre de visites désigne le nombre de fois où les visiteurs uniques se connectent au site, à condition que leurs visites soient espacées d’au moins 30 minutes. Ainsi, si un visiteur unique se connecte une fois à 11h du matin, et une deuxième fois à 15h, deux visites sont comptabilisées. S’il se connecte une fois à 11h, et une deuxième fois à 11h15, on n’aura qu’une seule visite.

La différence entre le nombre de visiteurs uniques et le nombre de visites est donc significatif pour apprécier le nombre de personnes qui se connectent au site plusieurs fois par jour.

C'est l'analyse des performances de produits ou de services selon des critères préétablis. Sur Internet, l’analyse comparative est utilisée pour comparer les statistiques de différentes pages Web (le taux de clics sur les bandeaux, etc).

Le display désigne la publicité sur Internet avec achat d’espace et utilisation d’éléments graphiques ou visuels (bandeaux, pavés, skyscrapers, etc.). C’est ce qu’on pourrait appeler "la publicité Internet traditionnelle ou classique".

Le terme n’a pas été utilisé dans les premières années de l’Internet car le terme de publicité Internet suffisait. L’usage du terme display s’est développé essentiellement pour distinguer la publicité internet classique des campagnes de liens commerciaux et dans une moindre mesure de l’affiliation.

Le terme de display pourrait à terme ne plus remplir cette fonction de distinction, dans la mesure ou les campagnes de liens commerciaux intègrent de plus en plus souvent la diffusion d’éléments graphiques payée au CPM ou CPC.

Désigne les dimensions du fichier - à ne pas confondre avec la taille de l’image - et par conséquent le temps que ce ficher va mettre à être affiché par le lecteur. Il se mesure en octets, ou en Kilo-octets (Ko).

Plus le poids d’un fichier est important, plus il faudra de temps pour un lecteur pour le visualiser.

Il est important de limiter le poids des fichiers graphiques, car beaucoup de lecteurs n’ont pas forcément une connexion haut-débit.

Il s’agit du nombre total de pages affichées sur une période donnée, indépendamment du nombre de visiteurs.

Cette donnée est particulièrement importante pour la publicité, car elle donne une idée précise du nombre de fois où les espaces publicitaires seront affichés.

En particulier, pour les espaces publicitaires à chargement aléatoire, comme les bannières, il suffit de diviser le pageview par le nombre de bannières existantes, pour avoir une idée du nombre de fois où la bannière sera affichée.